26 février 2009

Bientôt le printemps

Þarce qu'il est des périodes pendant lesquelles où tout ou presque semble foutre le camp, il est bon de se dire que finalement, ça ne dure qu'un temps, et il suffit de quelques petites choses pour inverser la tendance. Ne cherchez pas, c'est une règle naturelle. Je vous l'accorde, il faut parfois forcer un peu, mais ça marche quand même ! Je vais finir par croire que ma pénible existence (sic) est basée sur une tendance cyclique, tantôt usante, tantôt réjouissante. Si j'étais meilleur en maths, je pourrais surement établir un... [Lire la suite]
Posté par _qk_ à 18:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 janvier 2008

A l'heure du renouveau

Voir l'année 2007 se finir, ça a été limite déchirant. Mais si je devais la résumer en un mot, ce serait RÉVOLUTION. Parce que tout a changé, du tout au tout. Parce que mon œil n'est plus le même, mon énergie n'a plus la même source, mes émotions se font sentir différemment.Il le faut : il faut que 2008 progresse sur cette voie, que ce soit l'année de toutes les surprises. Je veux m'étonner et détonner. Ça doit pas être bien compliqué, d'autres y arrivent. Certains enjeux se présenteront et vaudront la peine d'être vécus comme des... [Lire la suite]
Posté par _qk_ à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2007

Humeur estivale

La dernière fois en triant un petit (gros) tas de papiers, je suis retombé sur un brouillon que j'avais fait : le bilan de l'année 2006. Je m'étais arrêté en cours de route, j'ai pas eu le courage de le terminer. Et je me suis demandé si je devais faire la même chose pour 2007. Mais non, faire le bilan, c'est revenir sur des évènements plus ou moins douloureux, plus ou moins heureux, mais c'est revenir dessus quand même. Or, le principe c'est de les garder au chaud, les souvenirs, et de s'ouvrir sur ce qui vient. Et puis la fin de... [Lire la suite]
Posté par _qk_ à 16:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 novembre 2007

Complexifictation

Il faut l'admettre : on tient bon la barre quand tout s'intensifie.Expliquons. Rien ne s'arrange sur ce plan de travail qu'est mon bureau. Les papiers s'amoncèlent, les livres s'entassent, les notes en feuilles disparates se multiplient, le pc surchauffe, les envies s'accumulent, les projets aussi. Par où commencer ? J'ai bien une idée, mais dès que j'essaie de l'appliquer, une autre me vient, et ça m'embrouille... Et puis les Phoenix se sont encore pris une branlée. Chialons en cœur... Comment ça, ça en vaut pas la peine ? Si si (à... [Lire la suite]
Posté par _qk_ à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 novembre 2007

Triste retour

Öui oui, triste retour mais en vrai, c'est pas si triste que ça quand on repense aux deux dernières semaines.Et puis ils sont revenus alors ça compense. Þendant 10 jours, ils m'ont abandonné, laissé pour mort dans une ville triste et sombre alors que eux... Eux ils ont failli se payer un bon torticolis à force d'essayer d'apercevoir le sommet des buildings. Eux ils ont failli exploser à force de manger du beurre de cacahouètes tous les matins et de savourer de délicieux plats US (!!). Eux ils ont failli prendre goût à cette... [Lire la suite]
Posté par _qk_ à 11:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 octobre 2007

Jauge de bonne humeur : objectif maximum

Voilà encore une semaine qui se termine, parfaitement exécutée. Malgré l'astreinte qui rôde, malgré le froid qui s'installe, malgré la confusion job/fac un peu dérangeante en ce début d'année, malgré tout ca, il y avait Elle et Lui, il y avait le brouillard et mon lit, les McFlurry et les embrouilles. Lui, il était quand même magique, ce mardi soir au Parc des Expos. Cadeau de Noël en avance et pas complet pour ma soeur, même la pluie sur le trajet du retour ne lui a pas effacé le sourire. Et ça peut se comprendre, il faut... [Lire la suite]
Posté par _qk_ à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2007

L'âge de raison

Þarfois c'est curieux, mais une sensation me saisit, une sensation puissante :celle qui me force à reconnaitre certains états de fait,certaines choses qui ne peuvent plus être passées sous silence. On m'en parlait hier, il paraîtrait que j'ai changé. Je soupçonne le boulot. Ça m'a appris qu'il ne fallait plus avoir de crainte, ne plus hésiter devant un choix difficile. C'est drôle, mais sans m'en rendre compte, j'ai appliqué ce que j'ai appris avec ce job à ma vie. Quelqu'un m'a un jour reproché d'avoir accepté ce boulot, mais... [Lire la suite]
Posté par _qk_ à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2007

Septembre est particulier

Le Sage Paternel m'a suggéré d'écrire un livre sur mon job. Ca risquerait d'en gêner plus d'un(e)``````````````````````````````````````````````````Ðepuis que je suis petit et en mesure de comprendre comment fonctionne les mois et les saisons, Septembre a toujours eu une saveur spéciale. Une odeur de renaissance, une odeur de neuf avec du vieux. Repartir, mais sur les mêmes bases.Et depuis une paire d'années, cette sensation que j'ai en septembre est mise à mal par de nouvelles habitudes que je dois prendre. La rentrée se fait en... [Lire la suite]
Posté par _qk_ à 17:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 août 2007

Oh Clint...

Vache, ça fait quand même pas loin de 15 jours que j'ai pas posté... Ši j'étais gay, je ne voudrais épouser qu'un seul homme. Si j'étais encore un gamin pour de vrai, je n'aurais qu'un héros. Si j'étais une jeune pucelle hystérique, je n'aurais qu'une idole. Enfin bref. Un des rares hommes que j'admire.Je sais, il est vieux, il est ringard, il est misogyne, raciste, etc etc etcOuais, dans ses films, il peut paraître comme décrit à l'instant. Dans l'Inspecteur Harry, il est misogyne, on peut croire qu'il n'aime pas les Blacks et il... [Lire la suite]
Posté par _qk_ à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2007

Quand la parole a du mal

Il y a des gens à qui je n'ai jamais vraiment réussi à parler.Je n'ai pas eu le courage de leur dire vraiment ce que j'éprouvais pour eux. Et d'autres à qui j'en ai trop dit. Il n'est pas l'heure de regretter, de vouloir faire machine arrière, mais peut-être l'heure de dire ce qu'on a pas pu ou su dire ; l'heure aussi de savoir se taire quand l'instant le nécessite. J'ai toujours eu cette tendance à trop me la raconter, à trop l'ouvrir pour ne dire que des choses sans intérêt. Je vois aujourd'hui que ce fut inutile, et bien vain de ma... [Lire la suite]
Posté par _qk_ à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]